Comment en finir avec la procrastination ?

Source image : Omar Yehia - Unsplash

Hey salut amigo. Comment tu vas ? J’espère que ton début d’année se passe bien. Pour ma part, je pense que je n’ai jamais été aussi productive. Chaque journée est plus captivante que la précédente.

Je voulais aborder une nouvelle fois avec toi la question de la procrastination. J’ai déjà écrit un article sur le sujet mais je voulais faire une sorte de V2.

Disclaimer : Je ne me prétends pas experte et j’estime que la procrastination est un sujet sérieux. Pour clarifier les choses, il n’y aura pas de méthode miracle dans cet article (ça n’existe pas). Je veux simplement te partager mon expérience personnelle. Si tu souhaites faire la même chose, je ne t’apprends rien, pas de résultat sans effort.

La procrastination, c’est toujours la même rengaine. Chaque année, tu as cet objectif d’être plus productif. Au début, tu te sens bouillonnant, comme un volcan en éruption prêt à tout ravager sur son passage. Puis tu rencontres des difficultés, des nombreux troubles décident de pointer le bout de leur nez pour te titiller. Et là, c’est le drame.

Source d'image : Alex Perri - Unsplash

Procrastination. Tu vois ce mot partout. Sur le web, dans les magazines, sur Instagram, sur LinkedIn… Tu nages en plein doute et te dit : à quoi bon ? Je n’arrive à rien de toute façon. Je suis nulle.

Pour commencer, pourquoi partir si défaitiste ? Le cerveau réagit en fonction de tes pensées. Tout part de ton état d’esprit. Le savais-tu ? 90% de nos actions sont dictées par nos émotions. Aucun jugement de valeur, ce sont juste des faits.

Tu sais, je te comprends. Je l’ai vécue moi aussi. Noyée dans un burnout, j’étais complètement paumée… Et je sais à quel point c’est frustrant.

Imagine ce que serait ta vie sans procrastination. Tu serais une nouvelle personne, un vrai fauve inarrêtable. Tu avancerais comme un(e) dingue sur tes projets, tu arriverais à apprivoiser tes sentiments. Le changement est une preuve de détermination et d’optimiste. C’est le premier pas pour dire adieu aux choses négatives.

Si tu te reconnais, tu ne peux pas ignorer le problème. Le schéma de la procrastination est un cercle vicieux et comprends-bien ça, tu peux en sortir.

ÉCRIS DES OBJECTIFS EFFICACES ET RÉALISTES.

Source d'image : STIL - Unsplash

Oui tu as bien lu amigo. Je ne connais rien de plus puissant que l’écriture sur papier. Avant de te lancer, prend le temps de faire un bilan de tout ce que tu as pu accomplir. Et note tout ce qui te vient en tête. Chaque année, on a la tête dans le guidon et on a tendance à oublier le plus important : les bases.

Une fois l’écriture terminé, contemple le chemin que tu as parcouru et soit fier(e). C’est important de se féliciter. Je trouve qu’on se met beaucoup trop de pression au quotidien. Tu commences à y voir plus clair ? Tu observes des échecs et des réussites. Mémorise-les bien. C’est comme ça que tu pourras te fixer des objectifs tenables sur la durée par la suite.

En regardant tes réussites, pose-toi des questions. Quelles expériences as-tu mené ? Comment es-tu parvenu(e) à développer telle ou telle compétence ? Qu’est-ce que tu aimerais améliorer ? De quoi es-tu fier(e) aujourd’hui ? N’hésite pas à flatter ton égo et à te lancer le plus de fleur possible.

Poursuis sur ta lancée en faisant de même avec tes échecs et erreurs que tu as rencontré durant ton parcours. Qu’est-ce que tu as appris ? Le but avec cet exercice est de te permettre de les accepter pour mieux progresser. Ne rejette surtout pas la faute sur toi. Mais visionne les éléments que tu as sous différents angles.

Commence toujours petit pour grandir par la suite.

TU AS DE LA VALEUR.

Tu sais, il y a une phrase qui me drive au quotidien. Une phrase que je me répète tous les jours car j’en suis absolument convaincue : tout le monde peut apprendre quelque chose à quelqu’un.

Je te vois exactement comme ce lion majestueux.

Il y a forcément quelque chose que tu sais mieux faire que les autres. Si tu l’ignores, repense au comportement que tu as eu lorsqu’un ami t’a demandé un conseil ou de lui rendre un service. Oui, c’est ça. Cette chose que tu fais sans même réfléchir. C’est ce talent là qu’il faut que tu exploites.

Tu es riche en valeur. Et le mieux dans tout ça ? C’est que tu peux le partager aux autres. Aujourd’hui, j’ai conscience de l’impact positif que je peux avoir sur les autres. Partager, inspirer, transmettre de la positivité, c’est ça qui m’anime.

LA STRATÉGIE DE LA TORTUE.

Source de l'image : Kyle Glenn - Unsplash

Une chose à la fois. Tous les jours. Voilà ma façon de travailler.

Avec le temps, je suis tombée amoureuse de deux verbes : relativiser et simplifier.

Pourquoi me diras-tu ? C’est simple, ces verbes m’ont sauvé et m’ont permis un réel déclic, une énorme prise de conscience. Ça va peut-être te paraître fou ce que je vais te dire mais je pense qu’on évolue en se posant des questions tous les jours et en apprenant des autres.

Tes qualités sont une force amigo. Focalise-toi dessus. Et tes défauts, j’ai même envie de supprimer ce mot. À mon sens, c’est une compétence évolutive. Comme le passage de niveau dans les jeux vidéo. Au départ, tu es niveau 1 et progressivement tu avances petit à petit pour atteindre le niveau 100 et plus. C’est comme ça que je vois les choses. Tout est une question de perception.

Si je te vois comme un lion ou une lionne, je me vois comme une tortue.

À mes yeux, la tortue représente parfaitement la phrase suivante : avancer lentement mais sûrement. Faire les choses à son rythme, sans se presser.

On est sans cesse en compétition avec les autres, toujours en train de se comparer, de craindre le regard des autres. Que ferais-tu si tous les autres autour de toi seraient aveugle ? La vie ce n’est pas une course. C’est un marathon. Que préfères-tu ? Foncer et t’épuiser ou toujours courir au même rythme ? Je t’invite à te poser ces questions.

Bien sûr, je ne dis pas que tout ça, c’est facile à mettre en place. Il m’a fallu plusieurs années pour arriver à ce degré de compréhension. Mais si j’y suis parvenue, pourquoi pas toi ?

Je te le dis en toute sincérité amigo. TU EN ES CAPABLE.

CONCLUSION…

En ce qui concerne la procrastination, le vrai problème ce n’est pas la volonté ou la motivation. C’est qu’on passe trop de temps à réfléchir alors qu’on pourrait juste passer à l’action.

Quand tu veux te lancer dans quelque chose de nouveau, tu cogites sur les risques, le prix ou le meilleur moment de se lancer. Et je suis comme ça. Toujours en train de tout analyser pour rassurer le côté rationnel de mon cerveau.

Sauf que la réflexion tue l’action. Si tu veux réellement accomplir des objectifs qui sont importants pour toi, pose-toi cette dernière question. Mes objectifs sont-ils un souhait ou une nécessité ?

On arrive désormais à la fin et je te remercie de m’avoir lue jusqu’au bout. Sache que ça m’a fait super plaisir de te délivrer toute cette valeur ajoutée. J’espère que tu en feras bon usage. On se retrouve très vite dans un prochain article ! N’hésite pas à suivre le blog et mes réseaux pour être au courant de mes prochains contenus !

Novaish. ©


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s