[Review] The Promised Neverland – La lettre de Norman

gb9abHMi

Hey salut amigo. Comment ça va aujourd’hui ? Pour ma part, je suis ravie de sauter à pied joint dans l’univers de The Promised Neverland. Je ne vais pas te parler d’un tome en particulier dans cet article mais bien d’un roman. Publié en 2018 par la Shueisha, ce spin-off de la série nous plonge dans le passé de l’orphelinat Grace Field House en tournant principalement autour du personnage de Norman. Avant de t’attaquer à ce light novel amigo, je t’invite à lire les 5 premiers tomes du manga The Promised Neverland pour profiter au mieux de ta dévorante soif d’aventure. Les chroniques de ces différents tomes sont d’ailleurs disponibles sur le blog si tu farfouilles ma rubrique « Manga ». L’alerte spoiler est toujours au rendez-vous, te voilà prévenu(e) si jamais tu poursuis ta lecture.

J039cD_K

Roman The Promised Neverland – La lettre de Norman

Le 3 novembre, jour même de sa « livraison », Norman écrit dans la forêt une lettre indiquant la marche à suivre pour que ses camarades puissent mener à bien leur évasion. Au fil de sa rédaction, de nombreux souvenirs nostalgiques de moments vécus à l’orphelinat lui reviennent en mémoire. Retrouvez pour la première fois le roman du quotidien paisible et tristement révolu des enfants de Grace Field House !

W-V38M0n

Roman – Mon opinion

Malgré la nostalgie et un plongeon dans l’histoire sous un autre angle, le roman n’apporte rien au manga d’origine. Il n’est pas nécessaire de lire ce récit pour comprendre l’histoire principale. Ce dernier se compose de quatre chapitres décrivant des souvenirs dans un ordre chronologique. On commence tout d’abord par le mystère d’un fantôme qui hante l’orphelinat. Norman assiste également à l’unique fois où il a vu Emma fondre en larme lorsque ce dernier était alité et malade. Une autre histoire compte celle où notre trio favori Emma, Ray et Norman recueille un oisillon qui le nomme avec leur différente initiale formant « Ren ». Enfin, la dernière raconte l’incroyable surprise des enfants de Grace Field House pour l’anniversaire de Norman. Ce dernier voit une fille avec une robe de couleur corail et tente de résoudre le mystère. Cette fille sera en réalité Emma.

lxHNPqwJ

Parmi les différentes histoires, celle que j’ai préféré, c’est celle de l’oisillon blessé. On pouvait voir le point de vue de Ray, ses pensées, son esprit torturé et le fait de s’immerger davantage dans les sentiments des personnages renforcent le scénario du manga. On peut trouver le personnage de Ray cynique et sans cœur au premier abord mais en lisant le roman, on le voit sous un autre aspect. Il ne faut pas oublier que dans le 3ème et 4ème tome de l’histoire principale, on apprend que Ray connaît tout de l’orphelinat et conserve des souvenirs depuis sa naissance. A l’anniversaire de ses 6 ans, il a conclu un marché avec Maman « Isabella » pour devenir son espion. Dans le roman, on le voit comme un agent double et cette situation est insoutenable, il est le seul à connaître la terrible vérité, que ses frères et sœurs sont du bétail pour des démons et il les a vus partir les uns après les autres avec impuissance. J’ai trouvé cette partie du roman extrêmement touchante car on constate que Ray se bat seul contre lui-même et qu’être témoin de toutes ces horreurs le rendait malade. Il était obligé de ne rien laisser paraître pour garder la confiance de Maman et éviter d’éveiller ses soupons.

Au final, le titre n’est pas trop en rapport avec l’histoire car la lettre de Norman n’est pas beaucoup mentionnée. Pour connaître le contenu de cette dernière, il faut lire le 4ème tome du manga The Promised Neverland. Si le manga nous apporte du visuel, des expressions sur nos héros, le roman lui va plus en profondeur dans la pensée des différents protagonistes. Si on avait pu comprendre de manière implicite les sentiments qu’éprouvent Norman pour Emma dans le manga, dans le roman on nous glisse joliment une petite note sentimentale.

Et pour la petite anecdote, sache que le scénariste Kaiu Shirai était ému après avoir lu ce roman.

TaaMBwTd

Si tu as eu déjà lu ce roman amigo, n’hésite pas à m’écrire ton avis en commentaire. On se retrouve dans un prochain article !

Novaish. ©


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s