[Review] The Promised Neverland – Tome 16

Hey salut amigo. Comment ça va aujourd’hui ? Ayant le tome 16 du manga The Promised Neverland en main, je peux enfin continuer mon avancée dans cet épique scénario. La fin se rapproche petit à petit et je t’assure que je déprime d’avance. D’ailleurs laisse-moi te faire une petite confidence amigo. Malgré mes nombreuses review du manga sur le blog, je n’ai toujours pas commencé l’anime. Faudrait peut-être que je m’y mette un jour…

Retrouve ma review du tome 15 si jamais tu te sens perdu(e). Tu te sens prêt(e) pour la suite amigo ? On est parti ! Je te préviens toujours mais tu le sais l’alerte spoiler est au rendez-vous donc prudence avant de poursuivre ta lecture.

Tome 16 – Lost boy

Pour percer le mystère de la « fille au sang maudit », Emma et Ray ont repris le chemin des Sept Murs. Une fois la porte passée, ils se retrouvent prisonniers d’un univers qui ressemble étrangement à Grace Field House mais où règne une inquiétante atmosphère. Perdus dans ce labyrinthe qui se joue des lois de l’espace et du temps, parviendront-ils à trouver la sortie ?

Tome 16 – Mon opinion

Tout comme ses prédécesseurs, j’ai une nouvelle fois dévoré ce tome. La série est clairement entrée dans sa phase finale. Si le tome 15 était riche en révélation, celui-ci ne fait pas exception à la règle. Dans ce tome 16, on suit différentes actions ce qui donne un certain dynamisme à l’histoire. D’un côté, on a Emma et Ray cherchant à percer le labyrinthe des Sept Murs, Norman qui tient à mettre son terrible plan à exécution et enfin Don et Gilda qui doivent retrouver Sonju et Mujika.

On découvre également un nouveau personnage important : Ayshe. Je suis clairement fan de son background. Mais plus important encore, on en apprend plus sur la fameuse promesse entre les humains et les démons. Emma finit elle aussi par retrouver cet être qui transcende l’espace et le temps pour négocier une nouvelle promesse. Mais derrière un vœu se cache une contrepartie… Quelle sera-t-elle ?

Plus on avance dans les tomes et plus Norman bascule dans la noirceur en prenant des décisions glaçantes quitte même à mentir à ses amis. Mais c’est juste ce point qui me fait dire que ça lui donne une certaine autorité en tant que leader et un charisme poussant ses lieutenants à suivre ses directives.  

La lecture de ce tome passe beaucoup trop vite et il me tarde déjà d’avoir la suite dans les mains.  Je ne m’ennuie jamais, chaque tome fait plus fort que le précédent. J’espère que les derniers arriveront à me tenir en haleine jusqu’au bout.

Et toi amigo, tu penses quoi de cette forte dose de suspense émanant de ce tome ? Sache comme toujours que cette petite session d’écriture après une intense lecture est toujours fortement appréciable. Vivement l’opus suivant ! On se retrouve très vite dans un prochain article.

Novaish. ©


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s