[Review] Éclat(s) d’âme – Tome 3

Hey salut amigo. Comment tu te sens aujourd’hui ? Je décide de revenir sur un manga que j’avais un peu délaissé. Tu connais, le fameux fléau des nombreuses lectures en attente. Cette œuvre est éditée chez Akata. Pas de panique si jamais tu t’es absenté entre-temps, tu peux retrouver ma review sur le deuxième tome.

Pour les tomes précédents, Yuhki Kamatani a su nous prouver que son ouvrage est une véritable petite perle à avoir entre les mains. Prêt à t’immerger dans la troisième partie de son univers ?

Synopsis – Tome 3

Tasuku a bien du mal à comprendre la réaction de Misora, et depuis leur dispute, il n’a plus aucune nouvelle… Mais le lycéen n’a pas de temps pour tergiverser, car déjà s’annonce la reprise des cours. C’est presque apaisé qu’il envisage désormais son quotidien. Pourtant, le destin lui réserve une curieuse surprise : Tsubaki va découvrir son implication au sein du congrès des chats… Comment réagir ? Pendant ce temps, une vieille connaissance d’Utsumi fait son apparition…

Mon opinion – Tome 3

En termes d’intensité d’émotion, ce troisième tome nous sert une énorme assiette. La mangaka traite toujours avec soin son sujet en mettant en avant les comportements problématiques que peuvent avoir nos proches en voulant être « bienveillant » vis-à-vis de la transidentité. Yuhki Kamatani croque et arrive à peindre avec justesse ces moments de vie difficile. Les paroles crues et blessantes de l’ancienne camarade de volley-ball d’Utsumi l’illustrent parfaitement. Cette femme se cache derrière une fausse gentillesse et tient des propos dérangeants. L’autrice à l’œil pour mettre le doigt sur la corde sensible.

Et en parlant d’Utsumi, j’étais contente d’en apprendre plus sur le personnage. Je n’aurais sans doute jamais soupçonné sa transition. Je trouve que la mangaka arrive à donner du relief à des personnages secondaires et niveau lecture, c’est très appréciable. Cet homme est une véritable crème.

Comment dire que je déteste le crush de Tasuku ? J’attends de lire le quatrième et dernier tome pour me faire un avis final mais dans celui-ci, j’avais envie de lui mettre des gifles à chaque parole prononcée. Cependant comme le pense Tasuku, Tsubaki est un personnage difficile à cerner à travers lequel on ne sait pas sur quel pied danser.

J’espère qu’on reverra Misora et rien à faire pour le personnage de l’hôte, toujours un profil très mystérieux.

Merci de m’avoir lue jusqu’ici amigo et j’ai hâte d’avoir la conclusion de cette série Éclat(s) d’âme. On se retrouve prochainement dans un nouvel article !

Novaish. ©


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s