[Review] The Promised Neverland – Tome 18

Hey salut amigo. Comment ça va aujourd’hui ? Tu te rends compte qu’on est déjà au mois de février ? C’est dingue à quel point le temps file. J’ai l’impression d’être encore dans le démarrage de l’année 2021. Il faut dire qu’en ce moment, mon cerveau est un peu sur tous les fronts en termes d’action.

J’ai enfin le tome 18 du manga The Promised Neverland en ma possession et la couverture est une vraie claque visuelle. L’œuvre est toujours édité chez Kazé et je t’invite à lire ma précédente review du tome 17 pour te remémorer le scénario.

Prêt(e) à te régaler avec moi pour la découverte amigo ? Comme d’habitude, tâche d’être à jour avant de poursuivre la chronique car l’alerte spoiler est présente comme à chaque fois.

Tome 18 – Never Be Alone

Malgré leurs efforts, Emma et Ray arrivent trop tard. Norman a mené son plan à bien : les démons de la cour et ceux du clan Geelan se sont entretués. Au milieu du charnier, Emma lance un ultime cri du cœur pour convaincre Norman de renoncer à son projet d’extermination. Parviendra-t-elle à faire vaciller celui qui est désormais le « boss » d’une troupe de radicaux ?

Te souviens-tu amigo de la dernière fois que tu as terminé le tome d’un manga que tu aimes passionnément ? Si un sourire niais se dessine lentement sur tes lèvres et que ton cœur palpite, je t’assure que je ressens la même émotion.

Je pense être tombée follement amoureuse du manga The Promised Neverland. Ce tome 18 est tout simplement incroyable. C’est simple, à chaque nouveau tome, mon amour pour cette série grimpe en flèche.

Pour te faire un résumé de cette lecture, je peux la définir avec quelques mots : scènes poignantes, retournement de situation et du suspense toujours !

Tout comme les démons, j’ai dévoré ce tome. Il m’a juste suffit d’une soirée.

La fin approche et l’histoire reprend là où elle s’était arrêtée dans le tome 17. Parmi tous les cadavres de démons, Emma tente de faire entendre raison à Norman une nouvelle fois pour lui faire oublier son désir d’extermination.

J’ai particulièrement apprécié l’ensemble des pages au fil de leur dialogue car les dessins sont dingues. On voit le marquage des émotions des personnages, leur détermination, leur frustration, l’écoute.  

Pour ce qui est du trio, je trouve que le personnage d’Emma ne change pas spécifiquement au fil de l’avancement de l’histoire. Elle est toujours la leadeuse positive, altruiste et très naïve. Mais c’est qu’on aime chez elle.

Ray n’est plus tellement mis en avant, il reste un peu dans l’ombre d’Emma, ce qui est dommage, j’aurais bien voulu le voir plus en action un peu comme dans l’arc de Goldy Pond.

Quant à Norman qui basculait vers le côté obscur de l’esprit à la Anakin a enfin pu mettre les mots sur sa souffrance. Mais si ses deux amis l’avaient deviné depuis longtemps. Malgré tout, il ne faut pas oublier qu’ils ont grandi ensemble.

Cependant, j’ai quand même trouvé que l’affrontement censé être complexe et disproportionné contre Legravalima se termine trop vite. Les héros s’en sortent trop bien… Après c’est sûrement parce que j’ai l’habitude de voir du drame partout.

Nos protagonistes retournent finalement là où tout a commencé : l’orphelinat Grace Field House. Il était temps, j’ai vraiment hâte de revoir le reste de leurs frères et sœurs comme Phil ou Carol.

J’ai du mal à croire que le manga se clôture dans 2 tomes. J’ai vraiment hâte de découvrir la fin mais j’évite également d’en faire une montagne et d’avoir trop d’attente pour éviter le fameux schéma de la hype rapide et de la déception amère.

J’ai hâte de découvrir le grand final et que le voile soit levé sur les termes de la promesse.

L’œuvre de Shirai et Demizu restera addictive quoi qu’on puisse en dire. Elle est bien pensée dans les grandes lignes et j’espère que ça va durer ainsi jusqu’à son dénouement.

Ce manga m’aura vraiment tenu en haleine pendant 18 tomes.

Et toi amigo, tu as lu ce tome ? Qu’as-tu aimé ou moins apprécié ? Je te remercie de suivre cette chronique qui touche bientôt à sa fin et on se retrouve dans un prochain article !

Novaish. ©


2 réflexions sur “[Review] The Promised Neverland – Tome 18

Répondre à ka2rran Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s